La piscine de Rotheux fermée suite à la présence d’amiante

La décision communale est tombée tôt ce 28 mars. Suite à la découverte d’amiante dans le plafond des vestiaires de la piscine de Rotheux, le collège communal a pris unanimement la décision de fermer cette partie du hall omnisports de Rotheux, l’une des deux grosses infrastructures sportives que compte la commune.

Ce matin, suite à un rapport amiante défavorable concernant la piscine du hall omnisports de Rotheux, le Collège communal de Neupré a pris la décision d’interdire l’accès aux zones à risques du bâtiment et de fermer avec effet immédiat la piscine communale pour un délai indéterminé. Tout sera mis en œuvre afin de résoudre ce problème le plus rapidement possible.

Heureusement, pour les sportifs qui fréquentent le hall ainsi que pour les enfants affiliés aux clubs de sports de la salle omnisports de Rotheux, seul le bassin de natation est concerné.

Nul doute que ce dossier sera traité avec grand professionnalisme et dans la plus simple transparence dans le but de permettre aux habitants de Neupré de retrouver leur bassin fétiche le plus rapidement possible.

Frédéric CRUNEMBERG
ECHEVIN DES SPORTS
LOGO

Communiqué

piscinePar la présente information, nous tenons à vous faire part de la décision de fermer la piscine de Rotheux, à daté de ce jour et ce pour une durée indéterminée.
En effet, suite à un rapport amiante défavorable à notre bâtiment, nous avons pris la décision d’interdire l’accès aux zones à risque.
Ne souhaitant prendre aucun risque pour nos utilisateurs, il ne sera plus possible d’accéder au bassin.
Nous vous prions de croire que nous mettons tout en œuvre pour résoudre ce problème le plus rapidement possible.

La Commune de Neupré n’a pas taxé les maisons de repos

Maison de retraite

A travers la taxe sur les secondes résidences, certains résidents de ces maisons de repos ont pu être taxé, non parce qu’ils demeurent en maison de repos mais parce qu’ils n’ont pas respecté la loi, à savoir faire de la maison de repos, alors qu’elle est effectivement leur résidence principale, leur lieu de domiciliation.

Est-il juste que ces personnes fassent bénéficier leur Commune de départ des recettes de l’impôt des personnes physiques alors qu’ils demeurent sur Neupré et bénéficient de ses infrastructures (eau, égout, Police, routes, ramassage des immondices, traitement des immondices…) sans bourse délier et sans participer à l’effort commun.
C’est la raison de la taxation de la seconde résidence.
C’est une taxe juste et compensatoire, pour l’éviter il suffit de respecter la Loi et de se domicilier là où on vit !
Nous considérons n’avoir commis aucune erreur et assumer pleinement ce choix.

L’abscence de la politique générale ?

La majorité n’a nullement attendu le votre sur la politique générale pour se mettre au travail. Ce vote est purement formel et s’il a été remis c’est pour satisfaire l’opposition qui voulait disposer du texte à l’avance pour mieux le pinailler.

Comme elle a étudié en détail le budget, attendons-nous encore à une volée de bois vert (bleu) critiquer, critiquer il en restera toujours quelque chose.

Un budget en déficit ? Etudions cela en détail…

Un budget reste un budget, et il n’est pas possible de l’actualiser quotidiennement.Le budget n’a pas été présenté en déficit et comme d’habitude le MR met en exergue certains postes budgétaires alors qu’en modification budgétaire la majorité aura tout le loisir d’actualiser les postes du budget en fonction des dernières données et de ce que les soumissions ont réellement donnés.

Il nous fallait créer un poste budgétaire à l’extraordinaire pour lancer le dossier administratif sachant bien que s’agissant d’un marché européen (vu son montant) et de la volonté de réaliser une école s’intégrant dans son milieu bâti, la désignation de l’adjudicataire n’aurait pas lieu avant le milieu de l’année, soit bien après la première modification budgétaire (en avril voire en mai), à celle-ci d’autres projets seront à revoir à la baisse voir à reporter dégageant ainsi des marges budgétaires.

Pourquoi immobiliser inutilement des fonds ?

Si le MR après avoir étudié dans le détail notre budget n’a trouvé que ces maigres points à relever guère pertinents, nous pouvons confirmer qu’il a bien été élaboré avec toute la rigueur de bon sens qui s’impose.